Excursions dans la Vallée de Cogne

 

  • Lillaz - Lac de Loie

Ville de départ : Lillaz (1 617 m).
Ville d’arrivée : Lac de Loie (2 354 m).
Dénivelée en montée : 737 m.
Durée totale du parcours : 5 heures.
Difficulté : E. Période conseillée : de juin à octobre.
Description de l’itinéraire : en partant du village de Lillaz et après avoir traversé un bosquet, il est possible d'admirer les chutes du torrent Urtier. Une fois engagés dans le vallon, on dépasse un petit pont et on entre dans un bois de conifères, en arrivant ensuite près de l’alpage de Bardoney : en début d'été, il y est possible d’observer toute la diversité de la flore alpine et de découvrir facilement des curieuses marmottes. Une fois quitté le sentier qui continue par le col de Bardoney, on prend à droite pour atteindre le Lac de Loie, où les probabilités de découvrir des chamois et des bouquetins augmentent et le panorama devient imposant, avec une vue sur le massif du Mont Blanc. La descente dans une forêt de conifères pourrait réserver quelques surprises avec la possibilité d’observer des oiseaux comme le geai et le casse-noix.

  • Valnontey - Sella

Ville de départ : Valnontey (1 666 m).
Ville d’arrivée : Étangs du Lauson (2 656 m).
Dénivelée en montée : 1 050 m.
Durée totale du parcours : 8 heures.
Difficulté : EE.
Période conseillée : de juillet à septembre. Remarque : il s'agit d’une traversée.
Description de l’itinéraire : le départ se fait au village de Valnontey, à proximité du Jardin Alpin Paradisia, où tous les milieux naturels de nos montagnes et un jardin de papillons ont été reconstruits ; la visite de ce lieu est recommandée avant de commencer le parcours. Le sentier serpente d’abord dans le bois, ensuite dans les prairies de grande altitude. Néanmoins, il est conseillé de l’effectuer sans trop se presser car cette zone est l’une des plus fréquentées par l’animal symbole du parc, le bouquetin. Avant d’arriver au refuge, il vaut la peine de s’arrêter dans les alpages du Lauson et observer la marmotte typique aux alentours. Après une courte halte au refuge, on reprend le chemin en direction de l’alpage Herbetet, en agissant avec prudence, car le sentier est exposé à certains endroits, il est possible toutefois de faire appel à l’utilisation de chaînes. Le retour, après une descente initiale raide, continue tout au fond de la vallée en dépassant le Pont de l’Erfaulet, le village caractéristique de Valmianaz et la magnifique tourbière de Prà Suppiaz, avec le complément de la flore et la faune des zones humides d’altitude.

  • Sylvenoire - Gontier

Ville de départ : Sylvenoire (1 324 m).
Ville d’arrivée : A. Grand Nomenon (2 309 m).
Dénivelée en montée : 985 m.
Durée totale du parcours : 5 heures.
Difficulté : E. Période conseillée : de juillet à octobre.
Description de l’itinéraire : Sylvenoire est un village sympathique dont le croisement se trouve juste au-delà de Vieyes, sur la route de Cogne. L’itinéraire commence en parcourant un chemin de terre jusqu’à l’alpage de Plan Pessey, où l’on dépasse le torrent pour rencontrer tout de suite le chemin muletier qui sort directement de Vieyes. La montée continue jusqu'à une bifurcation, où l’on prend le chemin de droite pour traverser une forêt dense, avec des exemplaires remarquables de sapin blanc, en arrivant ensuite aux environs de la guérite de surveillance de Chantel. À proximité de la guérite, on prend le sentier vers la gauche qui, même si escarpé, est bien tracé et débouche sur le large cercle de prairies du Nomenon, surplombé dans sa partie supérieure par les chalets du Gran Nomenon, et dans ses parages par le refuge Mario Gontier : à cet endroit, il est possible d’admirer le majestueux versant nord de la Grivola, orné par les divers glaciers suspendus.

  • Lillaz - guérite de l’Arolla

Ville de départ : Lillaz (1 617 m).
Ville d’arrivée : Alpage d’Arolla (2 258 m).
Dénivelée en montée : 640 m.
Durée totale du parcours : 3 h 30 min.
Difficulté : E.
Période conseillée : de juin à octobre.
Description de l’itinéraire : en partant du village de Lillaz, d’abord par un chemin de terre et ensuite par un chemin muletier, on entre dans le grand vallon de Valeille où l’on remonte jusqu’à l'alpage du même nom au cœur du vallon. Le panorama sur le sommet glaciaire de la vallée est spectaculaire, même si les dommages à l’environnement provenant de grands évènements alluvionnaires des années quatre-vingt-dix sont encore évidents. Le bois primitif de mélèzes et de sapins et les bosquets de latifoliés le long du torrent sont le prélude exact à la montée finale, qui mène à l’avant de la guérite du parc dans le vallon de l’Arolla. La rencontre de chamois, bouquetins et même de l’aigle royale est fréquente, toujours dans le cadre suggérant d’un paysage magnifique de haute montagne.

  • Valnontey - Valmianaz - Pont de l'Erfaulet

Ville de départ : Valnontey (1 666 m).
Ville d’arrivée : Pont de l'Erfaulet (1 830 m).
Dénivelée en montée : 164 m.
Durée totale du parcours : 3 heures.
Difficulté : T. Période conseillée : de juin à octobre.
Description de l’itinéraire : depuis le hameau de Valnontey, on prend un chemin de terre qui, en remontant la vallée, mène au village de Valmianaz, probablement le meilleur exemple d’architecture locale dans la vallée de Cogne, tant pour les bâtiments individuels que pour le type d'agglomération. Pendant le parcours, il vaut la peine de s’arrêter à la particulière tourbière de Prà Suppiaz, milieu humide et très délicat, auquel il est conseillé de s'approcher avec précaution, afin d'observer la végétation aquatique typique et la faune piscicole et amphibie (truite commune et grenouille rousse). Une fois Valmianaz dépassée, on parcourt un confortable sentier et, en faisant attention aux traces de la présence éventuelle d’ongulés, on arrive aux pieds du superbe amphithéâtre glaciaire de Valnontey et ensuite au Pont de l’Erfaulet.