• Un Parc international

    storia

    En 1972, entre le Parc National du Grand Paradis et le Parc Français de la Vanoise mettent en place une jumelage, puisque il sont liés par des objectifs communs: développement durable et protection à long terme.

  • Diplôme Européen des Espaces Protégés

    ambiente

    En 2006, le Conseil de l'Europe a conféré au Parc National du Grand Paradis le Diplôme Européen des Espaces Protégés. Ce diplôme est conféré aux réserves naturelles ou semi-naturelles qui sont intéressantes du point de vue de la conservation de la diversité biologique, géologique ou des paysages, et qui sont caractérisés par un niveau de protection adéquat.

  • La Réserve Royale de Chasse

    storia

    en 1856, le roi Victor-Emmanuel II déclare Réserve Royale de Chasse les montagnes du Grand Paradis, sauvant ainsi de l'extinction le bouquetin dont la population s'était réduite en ces années-là à des niveaux alarmants.

  • La dernière chasse royale

    storia

     En 1913 se déroule la dernière chasse royale, et, après 6 ans, Vittorio Emanuele III cède les territoires du Parc du Grand Paradis e tous les droits à l'État, à condition que ils fondent un Parc National pour la protection de la flore et de la faune alpine.   

  • Naît le premier Parc National Italien

    storia

    Le 3 de décembre naît le Parc National du Grand Paradis, le premier Parc National Italien, dans le but de «préserver la flore, la faune, formations géologiques et la beauté du paysage». 

  • La population des bouquetins se réduit drastiquement

    storia

    Entre le 1933 et le 1947, la population des bouquetins se réduit drastiquement, surtout à cause de la centralisation de la gestion du Parc et d'un consécutif «éloignement» du territoire, de l'utilisation de personnel non local, du braconnage et de l'écroulement de la situation faunistique.  

  • La renaissance et l’Organisme de Gestion

    storia

      Le 5 août 1947, le Chef d'État provisoire Enrico De Nicola constitué le Parc National du Grand Paradis à travers un décret-loi. Le premier directeur est Renzo Videsott. Le long et difficile chemin pour la protection et la promotion de la réserve a juste commence. 

  • Inauguration du Jardin botanique Paradisia

    turismo

    en 1955, le Jardin botanique Paradisia de Valnontey (hameau de Cogne) est inauguré, au cœur du Parc, à 1700 m d'altitude, avec une superficie de environ 10.000 m². Aujourd'hui les structures touristiques et d'education environnementale du Parc comprennent: 9 centres visiteurs, 1 centre d'éducation environnementale, 1 atelier pour les activités environnementales et 2 écomusée, avec plus de 32000 visites chaque année (données du 2011).

  • La réintroduction des bouquetins sur les Alpes

    ambiente

    La dernière colonie de bouquetins survécu entre les Alpes constitue le réservoir génétique de l'espèce. Le Grand Paradis est responsable de la gestion et conservation de ce réservoir, et il doit intervenir pour repeupler le territoire, dans le cas où il serait nécessaire et utile. 

  • A piedi tra le nuvole

    turismo

    En 2003, le Parc inaugure le projet de mobilité durable «A piedi tra le nuvole» (à pieds entre les nuages) qui, à travers la réglementation de la circulation, veut relancer l'aire du Nivolet, avec de propositions touristiques de qualité. 

  • A piedi tra le nuvole

    turismo

    En 2003, le Parc inaugure le projet de mobilité durable «A piedi tra le nuvole» (à pieds entre les nuages) qui, à travers la réglementation de la circulation, veut relancer l'aire du Nivolet, avec de propositions touristiques de qualité. 

  • Les grandes retours

    ambiente

    Les présences faunistiques dans le Parc sont augmentés au cours de ces dernières années avec le retour du loup et la première nidification du gypaète barbu sur les Alpes Occidentales.  

  • Le Parc aujourd'hui: entre conservation et développement durable

    turismo

    Aujourd'hui le Parc enregistre 1,9 millions de présences chaque année, et il peut se vanter de 850 km de sentiers et 9 centres visiteurs. En plus de la recherche scientifique au niveau international, le Parc a développé aussi des projets pour valoriser les entreprises locaux, comme le Projet Label Qualité Grand Paradis.

  • Le Parc dans la Green List UICN

    storia

    Pendant le Congrèsmondial des parcs (promu par l'Union internationale pour la conservation de la nature), le 14 novembre 2014, le Parc National du Grand Paradis a entré dans la Green List des environnements protégés. C'est la première certification qui reconnaît l'efficacité et l'équité en ce qui concerne la gestion des parcs, au niveau mondiale.